Incarnations est une série de portraits qui reproduit des maquillages d’oiseaux communs suisses sur des visages humains.

Dans les guides ornithologiques, l’oiseau est souvent représenté en vol ou de profil. Il est illustré de face uniquement s’il arbore un
maquillage audacieux ou que « le motif de
la tête est remarquable ». Il en est ainsi pour le chardonneret élégant avec sa face rouge et sa tête noire et blanche, rarement confondu avec un autre.

Chaque modèle pouvait choisir un maquillage, sans connaître au préalable l’oiseau choisi. Je leur dévoilais ensuite l’espèce en leur donnant des détails sur les caractéristiques de l’oiseau.

Les modèles sont métamorphosés, leur identité se confond avec le masque de l’oiseau.  
On ne sait plus qui est qui et on se demande si la personne est un homme ou une femme.

Méconnaissables, je les invitais à se tenir en posture d’oiseau pour la séance photo : perchés sur un tabouret un peu bancal, la tête en avant, les genoux pliés, dans une position très inconfortable.

Hybride, l’humain, transformé en oiseau le temps d’une image, prend des airs de héros de bande-dessinée.